natur-action

natur-action

lundi 11 mars 2019

plan loup


Alors que le «plan loup» du gouvernement prévoyait une population de 500 individus d’ici 2023 (460 estimés actuellement), et autorisait déjà un massacre de grande ampleur avec 10 à 12% de loups tués, Emmanuel Macron vient d’annoncer unilatéralement son «ambition» de porter ce chiffre à près de 20% !

Il faut savoir que les loups sont aujourd’hui victimes de l’homme, puisque 80% des morts sont dues à l’activité humaine.

Tous les scientifiques s’accordent à évaluer le taux de «prélèvement» (massacre) à 12% maximum. Au delà, le renouvellement de l’espèce ne peut avoir lieu!

Selon «National Geographic»: «Les chercheurs ont démontré que l’abattage des grands prédateurs faisait augmenter le nombre d’attaques du bétail, ou reste sans effet, dans plus de 70% des situations. 
Pourquoi? “Tuer des loups qui jouent un rôle essentiel dans la structure familiale et dans la recherche de nourriture peut rendre les autres éléments de la meute plus agressifs”, avancent comme hypothèse les chercheurs. 
A l’inverse, les méthodes épargnant les animaux (dissuasion visuelle avec des rubans répulsifs par exemple) permettent de réduire les attaques dans 80% des cas étudiés.»

Natur-Action est scandalisée par cette décision à l’heure où la planète vit sa 6ème extinction de masse!

On ne peut continuer à exterminer le vivant (animaux, végétaux, océans, forêts…) sans en payer rapidement les conséquences mortelles pour l’espèce humaine!